Le Prix en Archéologie Publique
Peggi Armstrong


Récipiendaire 1997
Charles Garrad

 

Charles (Charlie) Garrad a émigré au Canada d'Angleterre en 1954 après le service militaire (1948-1951). Il a commencé une carrière dans l'industrie d'assurance s'avançant rapidement à niveau d'inspecteur sénior, voyageant ainsi à travers tout l'Ontario.

Il développa un intérêt pour le patrimoine, en particulier l'histoire autochtone, pendant ce temps. Lors de la cérémonie de ré-enterrement de l'Ossuaire de Tabor Hill en 1956, une deuxième carrière fut, peut-être inconsciemment, lancée. En 1964, Charlie est devenu membre-fondateur de la Société archéologique de l'Ontario occidental. Après une rencontre avec Dr. J. Normand Emerson à l'université de Toronto, Charlie s'est joint à la Société ontarienne d'archéologie en 1965. La région de Collingwood est devenue d'un intérêt particulier pour Charlie. Par son amitié avec J. Allan Blair, il a entreprit des recherches historiques et archéologiques qui résultèrent en de nombreuses publications, expositions, et conférences ainsi que des programmes publiques au cours des 30 dernières années.

L'éducation était importante pour Charlie. Il a développé et a enseigné des cours au College Georgian, à Collingwood et au Warden Woods, à Scarborough. Il a fondé le groupe d'étude Pétun, à Collingwood. Charlie continue à organiser des écoles de fouilles et des voyages de découverte pour les étudiants et le grand public. Sous sa direction, des volontaires ont localisé, examiné et enregistré environ 90 emplacements archéologiques - attestant ainsi de l'importance que chalrie attribue à la préservation et la conservation.

La province d'Ontario a bénéficié de Charlie; de la chaleur, de l'humour, du dévouement et des connaissances dans ses activités publiques. Il était ' un archéologue public ' avant que l'expression soit devenue populaire.

 




English

  page principale
 

 

Cette page a été créée octobre 30, 1997 et modifiée le 18 février 2005.